Tintamarre électroacoustique de printemps

Compositrice, auteure, chanteuse et enseignante, Lucie Prod’homme  partage son temps entre la pédagogie et la création. Elle sera l’invitée de notre Tintamarre de printemps, le lundi 18 mai.

Passionnée de musique acousmatique, elle compose, à la demande des interprètes, des pièces mixtes ou purement instrumentales, et peut ainsi partager avec eux l’énergie et le mouvement qui sont à la base de son travail d’écriture.

La soirée s’articule en deux temps :

Rencontre autour du thème : Composer le silence >  18h15 à la Médiathèque

L’invitée nous propose une réflexion et un échange autour de  « Penser, composer, écouter le silence en musique… « .

Auditorium > 20h30 Concert

Leçon du silence : Une invitation à découvrir des œuvres acousmatiques et mixtes, comme  « Leçon du silence », « J’ai un grain et je craque« , « Derrière les murs » de Lucie Prod’homme, et des pièces de Maxime Barthélemy, Matthieu Guillin, Na Young Joo…interprétées par Jacques Raynaut au piano, Lucie Prod’homme, Maxime Barthélemy et les étudiants de la classe de composition électroacoustique à l’acousmonium.


Deux jours plus tard, soit mercredi 20 mai, le Tintamarre continue avec la Scène Ouverte aux élèves, en concert à 19h00 à l’Auditorium.

Pour grandes oreilles curieuses, les Électrochocs proposent des soirées 100% création chaque trimestre. Cette Scène Ouverte présente les réalisations des étudiants de la classe de composition électroacoustique de la Cité de la Musique dirigée par Maxime Barthélemy. En somme, un « cinéma pour l’oreille » orchestré par une classe dédiée à l’invention, dans laquelle se pratiquent des musiques à la démarche radicale, de la fabrication des matières sonores à l’organisation du discours.

La classe accueille volontiers tous ceux qui souhaitent faire composition de tous sons, mais aussi ceux qui veulent bien voir ce qu’il y a à entendre.

Toutes ces manifestations sont en entrée libre et gratuite, la réservation est conseillée sur le site de la Cité de la Musique de Marseille.

 

Laisser un commentaire